[COMMUNIQUÉ] Renouvellement du bureau de l’AFGES : Rassembler, échanger et innover pour l’emancipation, la réussite et la défense des étudiant-e-s

[COMMUNIQUÉ] Renouvellement du bureau de l’AFGES : Rassembler, échanger et innover pour l’emancipation,  la réussite et la défense des étudiant-e-s

Lors de l’assemblée générale ordinaire du samedi 6 Octobre 2018, les administrateur-trice-s de l’AFGES – les étudiant-e-s d’Alsace ont élu-e-s à la majorité la nouvelle mandature 2018-2019.

À la tête de la doyenne des fédérations étudiantes françaises, a été élu Jean-Valentin FOURY, étudiant à l’UFR de Physique & Ingénierie. Celui-ci sera épaulé lors de son mandat par Jules WERLE, étudiant en administration économique et sociale en tant que 1er Vice-Président de l’organisation.

Les objectifs de ce nouveaux mandat seront d’intensifier la lutte contre la précarité étudiante par le biais des AGORAé en renforçant leur visibilité. Aujourd’hui nos épiceries sociales et solidaires permettent à plus de 200 étudiant-e-s d’accéder à des produits d’alimentation courants à 10% des prix du marché, mais leur donnent également l’opportunité de créer du lien social grâce aux différentes activitées proposées. Nous souhaitons élargir le champ d’action de nos épiceries en diversifiant leur offre : Les besoins des étudiant-e-s ne se limitent pas à l’alimentaire, nous souhaitons également proposer des produits textiles et d’hygiènes.

L’action de l’AFGES ne s’arrête pas à la lutte contre la précarité, elle touche également à la réussite étudiante. L’ouverture cette année d’une salle d’étude ouverte le dimanche pour désengorger la seule bibliothèque ouverte sur ce créneau (BNU) sera couplée avec notre volonté d’être le principal acteur étudiant pour l’insertion professionnelle. D’une part avec le développement des cellules spécifiques aux seins des facultés et d’autre part l’organisation d’états généraux de l’insertion professionnelle afin de recueillir les attentes des étudiant-e-s sur ce sujet essentiel.

Afin de rester proactif-ve-s dans le contexte réformiste du gouvernement actuel, nous poursuivrons notre engagement de défendre l’intérêt des étudiant-e-s pour garantir les meilleures conditions d’études à l’université de Strasbourg. Alexandre MENY, chargé des affaires académiques pour l’AFGES aura pour missions de suivre le contenu de ces réformes et d’en informer les étudiant-e-s. Enfin, nous devons rester vigilant sur la bonne application des réformes de l’année passée dans le but de replacer les intérêts des étudiant-e-s au centre de ces changements.