Elections-regionales-inscription-sur-les-listes-electorales-jusqu-au-30-septembre-2015_zoom_colorbox

Les 6 et 13 décembre prochain se dérouleront les élections régionales afin de désigner les conseillers régionaux de la toute nouvelle région Alsace-Lorraine-Champagne-Ardenne. Un rendez-vous politique important pour la jeunesse, qu’il est nécessaire de ne pas rater !

 

Pourquoi des élections en décembre ?

Les élections se déroulent en décembre afin de s’adapter à la réforme territoriale qui entrera en vigueur le 1er janvier 2016. A cette date, le nombre de conseillers régionaux correspondra au nombre de régions.

 

Qui peut voter ?

Toute personne de nationalité française, âgée de 18 ans révolus, jouissant de ses droits civils et politiques, étant inscrite sur la liste électorale d’une des régions ou collectivité concernées par ce scrutin.

 

Que faire si l’on ne peut être présent pour voter les jours J ? La solution de la procuration.

Selon l’art L71 du Code électoral, 3 grandes catégories de personnes peuvent voter par procuration :

  • celles attestant sur l’honneur qu’en raison d’obligations professionnelles, d’un handicap, de santé ou de l’assistance apportée à une personne malade ou informe, il lui est impossible d’être présent dans leur commune d’inscription le jour du scrutin ou de participer à celui-ci en dépit de leur présence dans la commune.
  • celles attestant sur l’honneur qu’en raison d’obligations de formation, parce qu’ils sont en vacances ou résident dans une commune différente de celle où ils sont inscrits sur une liste électorale, ils ne sont pas présents dans leur commune d’inscription le jour du scrutin.
  • celles placées en détention provisoire et les détenus purgeant une peine n’entrainant pas une incapacité électorale

Ces dernières peuvent mandater une autre personne, répondant aux conditions exigées pour le vote, de voter en leur nom pour le scrutin en question lors du 1er tour, du 2nd tour ou lors des deux tours.

 

Où peut-on établir sa procuration ?

Au tribunal d’instance, au commissariat de police ou dans une gendarmerie du lieu de résidence ou de travail de l’électeur. Pour les résidents à l’étranger, il faudra s’adresser au consulat ou à l’ambassade de France.

Pour établir une procuration, le mandant doit se présenter personnellement aux lieux précités et être muni :

  • d’une pièce d’identé
  • du formulaire de vote par procuration

Pour les élections régionales de 2015, le ministère de l’intérieur met à disposition des électeurs un formulaire de vote par procuration téléchargeable par le biais de son site internet.

 

Pour qui vote-t-on lors des régionales de 2015 ?

Ce sont des conseillers régionaux qui sont élus. Ils se présentent sur des listes de candidats comportant des sections départementales afin que chaque département soit représenté au sein de l’assemblée régionale.

 

Quelles sont les prérogatives des conseillers régionaux ?

La région est la plus grande des collectivités territoriales. Elle est administrée par le conseil régional et son président, renouvelés tous les 6 ans.

Les conseillers régionaux agissent au niveau :

  • du développement économique de la région
  • de la gestion des fonds européens
  • de la formation professionnelle, l’apprentissage et de la coordination des politiques des acteurs de l’emploi
  • des lycées
  • de l’environnement

Ils disposent également de compétences partagées avec le département comme le tourisme, la culture ou le sport.

La loi du 7 août 2015 portant nouvelle organisation territoriale de la République renforce les compétences de la région.

En matière de développement économique, elle sera notamment responsable de la politique de soutien aux petites et moyennes entreprises et aux entreprises de taille intermédiaire. Elle devra présenter un schéma régional de développement économique, d’innovation et d’internationalisation (SRDEII) qui fixera les orientations régionales pour une durée de cinq ans.

En matière de l’aménagement durable du territoire, elle rédigera un schéma régional d’aménagement durable du territoire (SRADDT) où l’on trouvera les orientations stratégiques en matière d’aménagement du territoire, de mobilité, de lutte contre la pollution de l’air, de maîtrise et valorisation de l’énergie, de logement et de gestion des déchets.

En matière de transports, dix-huit mois après la promulgation de cette loi, les services de transport routier départementaux et les transports scolaires seront confiés à la région. Celle-ci pourra tout de même déléguer cette compétence aux départements.

 

Quels sont les candidats se présentant dans la région ACAL (Alsace, Champagne Ardennes, Lorraine) ?

  • Sandrine BELIER candidate pour la liste “Ecologistes, solidaires et citoyens”
  • Patrick PERON candidat pour la liste “Nos vies d’abord !”
  • Lauren JACOBELLI candidat pour la liste “Debout la France avec Nicolas DUPONT-AIGNANT
  • Jean-Pierre MASSERET candidat pour la liste “+ forte, + proche, notre région avec Jean-Pierre MASSERET”
  • Florian PHILIPPOT candidat pour la liste “Liste Front National présentée par Marine Le Pen”
  • David WENTZEL candidat pour la liste “ L’UPR, avec François ASSELINEAU – le parti qui monte malgré le silence des médias”
  • Julien WOSTYN candidat pour la liste “Lutte ouvrière – faire étendre le camp des travailleurs)
  • Jean-Georges TROUILLET candidat pour la liste “Non à l’ACAL, oui à nos régions !”
  • Philippe RICHERT candidat pour la liste “Unissons nos énergies avec Philippe RICHERT”

 

L’ensemble des professions de foi est accessible via le site du ministère de l’intérieur : http://www.programme-candidats.interieur.gouv.fr

Pour en savoir plus :
Communiqué de l’AFGES sur les élections régionales