Lettre ouverte à ceux qui aiment la jeunesse d’Alsace

Constatant l’aggravation systématique de la précarité étudiante en Alsace, l’AFGES dénonce la dégradation croissante du service publique des œuvres universitaires.

Bourses, restauration et logement sont autant de missions essentiel du Centre Régional des Œuvres Universitaires et Scolaires (CROUS) pour la vie des étudiants. En 2014, ces missions sont en voie de disparition, et la sape généralisée du service publique tend à empirer la situation des étudiants alsaciens.

Le 24 septembre dernier, l’AFGES a publié une lettre ouverte dans l’objectif de pointer du doigt les nombreux problèmes que connaissent les étudiants face à la dégradation des services publics du réseau des œuvres.

L’AFGES appelle a une réaction politique implacable contre la précarité étudiante. Car comme l’écrivait en 1923 Sava Bobtcheff, président fondateur de l’AFGES : « Un pays qui ne permet pas à ses jeunes de préparer leur avenir est un pays qui se meurt ».

Lettre ouverte à ceux qui aiment la jeunesse d’Alsace

Comments are closed.
Tweets
  • @Croustrasbourg

    RT @Croustrasbourg: Le Campus Alternatif est de retour pour sa 2e édition de sa fête de la musique ! Vendredi 21 juin à partir de 18h /…

  • @Croustrasbourg

    RT @Croustrasbourg: La bourse de juin a été mise en paiement par le Crous le 31 mai. Elle arrivera sur vos comptes courant de cette semaine…

  • @ThomasKlaeyle

    RT @ThomasKlaeyle: Aujourd'hui on forme le réseau associatif Strasbourgeois lors du WEFP Formation sur la précarité étudiante et les AGORAé…

Contact
  • 1 Place de l'Université
  • 67000 STRASBOURG
  • (+33) 06 72 92 68 92
  • contact@afges.org