Elections : nos propositions pour le CROUS

Elections : nos propositions pour le CROUS

 NOTRE PROJET POUR 2014 – 2016

Logement

  • Diminuer l’impact financier des rénovations des logements universitaires sur les tarifs que subissent les étudiants : s’il est normal que le coût des travaux soit pris en compte dans le loyer, il n’est pas normal que les différences entre un logement rénové ou non puissent dépasser les 50€ par mois !
  • Mettre en place une cohérence sociale dans l’offre de logement (notamment les studettes) du CROUS : les prix des logements sociaux du CROUS ne devraient pas dépasser ceux du secteur privé à surface égale !
  • Encadrer les loyers des logements privés, pour faire suite à la loi ALUR, et ainsi faciliter l’accès au secteur privé pour les étudiants tout en évitant les abus.
  • Développer les logements modulaires, qui conjuguent une meilleure prise en compte des besoins énergétiques et environnementaux à un coût raisonnable pour l’étudiant.
  • Améliorer la sécurité et l’hygiène dans les cités universitaires, pour en finir avec les problèmes de harcèlement et de salubrité dans les lieux communs.
  • Faire des cités universitaires, de vrais lieux de vie et non de simples dortoirs, notamment en favorisant la mise en place de projets de colocations étudiantes CROUS.
  • Mettre en place une gratuité des services essentiels à des étudiants indépendants dans les cités universitaires, comme les laveries ou internet, qui restent inaccessibles financièrement pour beaucoup d’étudiants.
  • Inclure la notion de développement durable dans le parc immobilier du CROUS, en créant par exemple des potagers collaboratifs ou encore des moyens promouvant une indépendance énergétique.

Restauration

  • Endiguer l’augmentation constante du prix du ticket RU et le faire revenir à un seuil raisonnable de 3€ dès que possible. De part sa fonction sociale, celui-ci doit être indexé sur la situation économique actuelle des étudiants et non sur le prix du marché.
  • L’étudiant ne doit pas assumer le désengagement de l’Etat !
  • Promouvoir une restauration saine et équilibrée dans les restaurants universitaires. Les sandwicheries doivent rester une option et non devenir la finalité de la restauration sociale étudiante.
  • Favoriser la nourriture bio et celle issue du commerce équitable ainsi qu’un système de libre-service en produits sains (soupes, fruits,…); et prendre en compte les régimes alimentaires particuliers, pour permettre à tous de pouvoir accéder à la restauration universitaire.
  • Désengorger les RU en mettant en place un échelonnement des sorties de cours par filière et en élargissant leur plage horaire d’ouverture; cela passe par une vraie concertation entre le CROUS et les établissements d’enseignement.

Bourse et aide sociale

  • Refondre le système actuel de bourse sur critères sociaux (BCS) en passant par le projet de l’Aide Globale d’Indépendance (AGI) porté par la FAGE, c’est à dire notamment : instaurer un guichet unique des différentes aides sociales accessibles aux étudiants (BCS, APL, aides de la Région, …), effectuer une linéarisation du calcul pour éviter les effets de seuils (perte d’échelon) et prendre plus en compte la situation personnelle de l’étudiant.
  • Augmenter les lieux de permanences des assistantes sociales afin d’améliorer l’accessibilité aux étudiants de tous les secteurs, et communiquer sur leur existence et leurs missions pour que chaque étudiant puisse connaître ses droits en cas de précarité, notamment sur les aides d’urgences (FNAU).
  • Poursuivre les discussions sur le transfert des bourses des formations sanitaires et sociales (BFSS) au CROUS (touchant les étudiants kinés, sages-femmes et infirmiers), afin de garantir leur égalité avec tous les étudiants.

Étudiants internationaux

  • Renforcer le dispositif d’accueil actif des étudiants internationaux, afin d’éviter que certains se sentent perdus dès leur arrivée et qu’ils puissent s’intégrer plus facilement tout en facilitant les démarches administratives.
  • Mettre en place une permanence/un suivi des étudiants internationaux, pour que ceux-ci puissent être aidés à tout moment, dans leurs interrogations sur le paysage universitaire français.
  • Continuer la mise en place de missions culturelles comme les soirées d’accueil des étudiants internationaux mais aussi des événements leur permettant de découvrir la région alsacienne.

Culture

  • Mettre en place une mission d’encadrement afin de faciliter l’accomplissement des démarches des étudiants dans l’organisation d’un événement culturel, en offrant notamment des conseils et une assistance juridiques et logistiques.
  • Élaborer un agenda des opérations culturelles étudiantes subventionnées et aidées par le CROUS, afin d’offrir à tous les étudiants une visibilité sur celles-ci.
  • Augmenter et diversifier les événement culturels organisés par le CROUS, et élargir cette offre à tous les aspects de la culture notamment par des partenariats avec des théâtres, opéras ou salles de concerts comme cela se fait déjà avec des cinémas.
  • Faire des bâtiments du CROUS des lieux de vie culturelle privilégiés, par l’organisation d’expositions, de spectacles ou d’ateliers.

Emploi

  • Créer une plate forme commune regroupant des emplois étudiants labellisés par le CROUS pour leur compatibilité avec les études, afin d’éviter les emplois poussant à l’échec scolaire et universitaire.
  • Favoriser des projets partenariaux entre professionnels et étudiants par l’intermédiaire du CROUS pour développer la notion d’entrepreneuriat chez les jeunes.

candidats-crous

 

MARDI 18 NOVEMBRE 2014,

VOTEZ AFGES : CHANGE TON CAMPUS AVEC LES AMICALES ET BDE

Pourquoi voter ?

Pour inciter le CROUS à améliorer vos conditions de vie au quotidien, faites confiance aux amicales et BDE de vos facultés ou écoles, regroupées au sein de l’AFGES.

Rappelez-vous que ce vote vous donnera l’occasion rare de vous mobiliser et de prendre la parole à travers des étudiants comme vous, au coeur de la vie étudiante strasbourgeoise.

Les champs d’actions dans lesquels nous interviendrons avec vous seront le logement, l’accueil des étudiants internationaux, la culture, la restauration, l’emploi, mais aussi les bourses et les autres aides sociales.

Comment faire pour voter ?

Où et quand?
Le 18 Novembre dans la plupart des bâtiments de formation et de ta cité U.

Avec quoi ?
Ta carte étudiante.

Si tu n’es pas là ?
Passe à ton amicale de filière pour donner procuration à quelqu’un.

 

CELA NE PREND QUE QUELQUES PETITES MINUTES !

La liste AFGES : Change ton campus avec les amicales et BDE est soutenue par :

Les associations de filières : Chirurgie Dentaire (AAECDS), Médecine (AAEMS), Pharmacie (AAEPS-H2S), Maths (ADEM), Sciences (ADS), SupInfo (ADESS), Droit (AED), Géographie (AEGS), Kiné (AEKS), Sciences Éco (AESES), Informatique (AIUS), Sages-Femmes (AMESFA), Sciences Physiques (Ariane), Pharmacie industrielle (CEPhI), Administration économique et sociale (Club AES), Orthophonie (METAFOR), Soins infirmiers (AESIS et RESHUS), Sciences Po (BDE IEP), IUT Haguenau (AEAIH), Exia (BDE EXIA-CESI), INSA (BDE INSA)
Les associations culturelles et d’étudiants internationaux : Étudiants Roumains (ADERS), l’Orchestre Universitaire de Strasbourg (OUS), l’AIESEC (Stages internationaux), Le Comprimé (journal des étudiants en pharmacie), Erasmus Student Network (ESN)
La Fédération des Associations Générales Étudiantes (FAGE) : organisation étudiante représentative nationale, associative et indépendante.
Les fédérations nationales de filières : AFNEG (Géographie), AFNEUS (Sciences), ANEMF (Médecine), ANEPF (Pharmacie), ANESF (Sages-Femmes), ANESTAPS (STAPS), ARES (Droit, Économie, AES), FAéH (Sciences Humaines), FNEK (Kiné), FNEO (Orthophonie), FNESI (Soins infirmiers), MIAGE Connexion (Informatique), UNAEE (Ergothérapie), UNECD (Chirurgie dentaire)

footer

>  Téléchargez la version PDF <