Rentrée : un hébergement le temps de trouver un logement

A Strasbourg, l’AFGES soutenu par le Crous, l’ESN et l’Université de Strasbourg se mobilise pour les étudiants qui ne savent pas où dormir à la rentrée, le temps de trouver un logement. 

A la rentrée, les étudiant-e-s mettent de plus en plus de temps pour trouver un logement. Plusieurs facteurs y participent, comme des loyers qui ne cessent de grimper ou une période de l’année où l’offre de logement est de plus en plus saturée. Il arrive même que des étudiant-e-s se retrouvent quelques jours sans aucune solution pour se loger

Entamer ses études dans des conditions sereines s’avère donc très difficile. C’est pourquoi l’AFGES et ses partenaires ouvrent un dispositif d’hébergement provisoire du 26 août au 31 octobre 2019. Fondé sur le volontariat et la gratuité de l’hébergement, il s’agit d’un dispositif solidaire de mise en relation entre un hébergeur strasbourgeois et un étudiant : une interface de l’Afges veillant à ce que tout se passe pour le mieux pour l’hébergeur et l’étudiant. 

Pour accéder directement au dispositif, cliquer sur le lien suivant : http://hebergement.afges.org/

Retour d’expérience de Simon, étudiant, qui a hébergé un étudiant rennais l’an dernier dans le cadre du dipositif :

“_ Quand vous avez hébergé quelqu’un, comment ça s’est passé pour vous ?

Ben, ça s’est très bien passé ! Il n’y a pas eu de souci.

Il est venu chez moi, très content d’être reçu. Mes colloc’s ont passé du temps avec lui, il  a été super bien accueilli. Il était vraiment très content. Il nous a payé des courses pour nous remercier. 

_ Une bonne expérience alors ?

Ouais, très bonne expérience. Ca m’a permis aussi de faire connaissance avec lui. Il avait des choses intéressantes à raconter sur son parcours, etc. Donc, au contraire de ce que d’autres auraient pu s’imaginer, c’était extrêmement riche et extrêmement intéressant. Je l’ai recroisé encore il y a quelques mois, il se souvenait encore de moi et c’était un : « Salut Simon ! Comment ça va ? Ecoute, mon année s’est super bien passée. Ca fait plaisir de te revoir ! ». Voilà, donc, c’est des choses qui ne s’oublient pas. 

_ Et il a eu besoin de combien de nuits comme ça chez vous ?

Il était resté chez nous 3-4 jours environ. En fait, au bout de quelques nuits, il a pu passer chez un camarade de promo à lui : il ne voulait pas nous déranger trop longtemps. Donc, il logeait chez quelqu’un de sa promo et une semaine après, même pas, c’était bon, il avait un logement. »

Bon à savoir : cette année la Ville de Strasbourg s’est associée au site La carte des colocs afin de proposer une mise en relation hébergeurs solidaires/étudiants. Concrètement, les Strasbourgeois volontaires qui ont une chambre ou un canapé peuvent dépanner un étudiant quelques jours. Pour cela ils postent une annonce et se mettent en lien avec des étudiants en recherche d’un logement provisoire. Le dispositif est disponible depuis le 22 août sur le site https://www.lacartedescolocs.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tweets
Contact
  • 1 Place de l'Université
  • 67000 STRASBOURG
  • (+33) 06 72 92 68 92
  • contact@afges.org