manif dentaire 4

L’AFGES – les étudiant.e.s d’Alsace soutient l’AAECDS (Association Amicale des Etudiants en Chirurgie Dentaire de Strasbourg) et les étudiant.e.s en Chirurgie Dentaire dans leur mobilisation contre les propositions actuelles de révision de la Convention Nationale des Chirurgiens-Dentistes.

 

12273737_1008329689224078_7401222262674126984_oLogo AFGES Orange  12038664_866263760135425_121781704402632307_oLogo FAGE

 

Depuis le 22 septembre 2016, et jusqu’au 1er février 2017, des négociations conventionnelles ont eu lieu, réunissant entre autres les assurances maladie et les différents syndicats de chirurgie dentaire. Elles devaient aboutir à une nouvelle Convention Nationale de la profession, définissant en particulier les tarifs de remboursement des actes dentaires par l’Assurance Maladie.
Les  propositions  d’évolution  de  la convention n’étant clairement pas à la hauteur  des  espérances et  promesses faites par le gouvernement et les caisses d’assurance, et ceci au détriment de la profession et de la formation des futurs praticiens, les étudiant.e.s en Chirurgie Dentaire de France, notamment grâce à un travail national de l’UNECD (Union Nationale des Etudiants en Chirurgie Dentaire), ainsi que les praticiens, sont entrés progressivement en opposition de la révision de la convention.

En 30 ans, les frais d’un cabinet dentaire (taxes, matériel) n’ont fait que croître, et les propositions des caisses d’assurance n’aboutissent pas à une mise à niveau proportionnée des taux de remboursement par l’assurance maladie. Pire, les nouvelles propositions de plafonnement des tarifs des actes bucco-dentaires mettent en péril la santé des futurs patients : risque de restrictions horaires et budgétaires, utilisation d’outils importés à bas coût et de qualité médiocre, etc. De plus, les actes de prévention sont à nouveau mis à l’écart, les étudiant.e.s revendiquent une bien meilleure prise en charge des actes préventifs qui ont  connu un essor considérable et sont aujourd’hui considérés par beaucoup comme la pierre angulaire des soins pour les patients.

 

L’UNECD a donc appelé à la grève générale des étudiant. e.s dans toute la France, grève qui a débuté le vendredi 13 janvier à Strasbourg, et a été reconduite, les négociations n’avançant pas dans le sens d’une revalorisation de la profession. L’AFGES soutient et s’associe à ce mouvement de grève qui concerne 97% des étudiant.e.s dentaires à Strasbourg.

Comme les négociations conventionnelles n’ont pas abouti à un consensus entre praticiens, gouvernement et caisses d’assurance au 1er février, un dispositif arbitraire a été mis en place : la convention sera écrite durant le mois de février par une personne élue. La gravité de la situation pour la profession bucco-dentaire et les conséquences d’une telle décision ne peuvent être gardées sous silence. La grève continuera donc jusqu’à la version finale de la convention.

 

manif dentaire 2      manif dentaire 1     manif dentaire 8      manif dentaire 4
La Fédération des étudiant.e.s d’Alsace, ainsi que son réseau fort de 29 associations étudiantes alsaciennes, prennent la défense des formations et futures professions des étudiant.e.s. Ils accompagneront les étudiant.e.s en chirurgie dentaire de Strasbourg dans les actions entreprises dans le cadre de cette mobilisation, telles que la manifestation devant la CPAM de Strasbourg du 19 janvier dernier, ou des actions de sensibilisation au niveau du centre ville et sur les réseaux sociaux.

 

Télécharger le communiqué en version PDF