Voter pour les élections régionales : Une priorité pour la Jeunesse!

Voter pour les élections régionales : Une priorité pour la Jeunesse!

Voter pour les élections régionales,
une priorité pour la jeunesse

 

Selon une récente étude de l’IPSOS, lors du 1er tour des élections régionales du 6 décembre 2015, sur 100 jeunes électeurs (de 18 à 25 ans), 65 se sont abstenus. Sur les 35 votants restants, 12 ont voté FN, 12 ont voté à gauche et 10 à droite.

Graphique jeune abstention

Cette étude prouve que l’abstentionnisme a été l’une des causes majeures de la montée des extrêmes en France lors de ces élections. L’importance du droit de vote en ressort, en s’abstenant, les jeunes laissent d’autres jeunes (n’ayant pas les mêmes opinions politiques et partisanes) s’exprimer à leur place, ce qui fausse alors les résultats d’une élection et la légitimité des leaders de région de ce 1er tour.

Le droit de vote est pourtant un droit dont les jeunes disposent librement depuis l’âge de 18 ans révolus, soit leur majorité. Le droit de vote à 18 ans existe depuis peu. C’est en effet, en 1974 que l’âge requis pour voter a été baissé à 18 ans.

En instaurant un droit de vote à 18 ans, la France manifeste tout de même sa volonté d’associer les jeunes, dès leur majorité civile, au processus démocratique. La France croit en la jeunesse et en sa nature citoyenne.

Aujourd’hui les jeunes se doivent de s’implanter dans la vie citoyenne et politique de notre pays, que ce soit au niveau de leur commune, département, région etc. Pour ce faire, il est donc important qu’ils se rendent aux urnes afin de faire un choix qui se manifestera au niveau des dirigeants, certes, mais aussi au niveau de la politique choisie qui touchera son quotidien en plein cœur.

Aujourd’hui, plus que jamais, la voix des jeunes est nécessaire aux régionales mais aussi dans toutes élections.

Pour influer sur une politique au service de la jeunesse, exprimons notre voix aux élections régionales et utilisons nos droits civiques et politiques.

Pour ce faire, deux solutions :

– se rendre dans le bureau de vote de la commune où l’inscription sur les listes électorales a été faite

– faire procuration

Comment faire procuration ?

Plusieurs grandes catégories de personnes peuvent voter par procuration :

– celles attestant sur l’honneur qu’en raison d’obligations professionnelles, d’un handicap, de santé ou de l’assistance apportée à une personne malade ou informe, il lui est impossible d’être présent dans leur commune d’inscription le jour du scrutin ou de participer à celui-ci en dépit de leur présence dans la commune.

– celles attestant sur l’honneur qu’en raison d’obligations de formation, parce qu’ils sont en vacances ou résident dans une commune différente de celle où ils sont inscrits sur une liste électorale, ils ne sont pas présents dans leur commune d’inscription le jour du scrutin.

Ces dernières peuvent mandater une autre personne, répondant aux conditions exigées pour le vote, de voter en leur nom pour le scrutin en question lors du 1er tour, du 2nd tour ou lors des deux tours.

Où peut-on établir sa procuration ?

– Au tribunal d’instance (45 Rue du Fossé des 13),

– Au commissariat de police (notamment l’Hôtel de Police 34 Route de l’Hôpital derrière la mairie place de l’étoile)

– dans une gendarmerie du lieu de résidence ou de travail de l’électeur. Pour les résidents à l’étranger, il faudra s’adresser au consulat ou à l’ambassade de France.

Pour établir une procuration, le mandant doit se présenter personnellement aux lieux précités et être muni :

– d’une pièce d’identité

– du formulaire de vote par procuration

Pour les élections régionales de 2015, le ministère de l’intérieur met à disposition des électeurs un formulaire de vote par procuration téléchargeable par le biais de son site internet.
Il devient urgent de faire procuration si ce n’est pas encore fait : la procédure n’étant pas informatisée, l’administration doit communiquer par voie postale le formulaire à la ville dans laquelle le mandant est inscrit sur les listes électorales.

 

Communiqué de l’AFGES :
Voter pour les élections régionales : Une priorité pour la Jeunesse