[COMMUNIQUÉ] Hausse du ticket RU : le gouvernement doit prendre ses responsabilités !

Hier, lors du conseil d’administration du CNOUS a été votée, à une voix près, l’augmentation du prix du repas en restaurant universitaire CROUS de 3,25 € à 3,30 €, malgré l’opposition de la FAGE, de l’UNEF, de la CGT et de la CFDT. À l’heure où les APL diminuent encore là où la CVEC augmente, où les frais d’inscriptions pour les étudiant-e-s internationaux-les sont multipliés par 14, et où le taux d’étudiant-e-s devant se salarier pour financer leurs études avoisine les 70%, la question de la restauration sociale est centrale dans la vie des étudiant-e-s.

Le prix du repas universitaire a augmenté de 10% entre 2010 et 2019. Un triste constat issu d’un problème récurrent : le financement insuffisant de l’enseignement supérieur. Faute de budget, les différentes instances (Universités, CNOUS…) se voient obligées de faire face à cette situation en pénalisant les usagers. Si la dotation annuelle au CROUS est relativement stable, le nombre d’étudiant-e-s augmente et de facto, le nombre d’étudiant-e-s en situation de précarité.

Le Gouvernement fait face à cette situation en répercutant le manque sur les usagers. Les étudiant-e-s deviennent petit à petit les financeurs à la place de l’Etat. Dès lors, même si cette augmentation peut paraître minime, elle est symptomatique de la pente glissante sur laquelle le gouvernement est engagé : la diminution des aides sociales, qui aboutira à la fin de la démocratisation de l’enseignement supérieur.

L’avis du CNOUS étant consultatif, un décret sera rédigé dans les deux prochaines semaines, et actera ou non l’avis majoritaire à une voix,  du Conseil d’Administration du CNOUS d’augmenter le prix du ticket RU.

L’AFGES demande à ce que les étudiants ne soient plus les dommages collatéraux d’une politique qui leur porte préjudice en les paupérisant progressivement. Quand les tarifs du CROUS atteignent ceux du secteur privé, il est temps de remettre en question la définition de la restauration sociale : nous tenons plus que jamais à sauvegarder la restauration étudiante, qui finira par être désertée par les principaux concernés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tweets
Contact
  • 1 Place de l'Université
  • 67000 STRASBOURG
  • (+33) 06 72 92 68 92
  • contact@afges.org