L'AFGES a une mission de représentation des étudiant-e-s et de la jeunesse. Ainsi, elle siège dans différents conseils et porte la voix des jeunes à travers des dizaines de bénévoles étudiants de son réseau.
Apartisane, elle n'est affiliée à aucun parti politique : si l'AFGES fait bien de la politique étudiante, c'est en tant que représentante & corps intermédiaire.

Les statuts de l'AFGES fixent nos valeurs fondamentales. Nous défendons le pluralisme dans le respect des valeurs humanistes, républicaines et européennes.


Représentation à l'Université de Strasbourg

Au sein de l'Université de Strasbourg, l'AFGES représente et porte la voix des étudiant-e-s à travers plusieurs organes :

Les conseils de composantes

Les conseils de composante sont les organes décisionnels de chaque composante (faculté, UFR, école, institut). Tous les deux ans, les étudiant-e-s élisent des représentants au sein de ces conseils.
Le volet fédéral de l'AFGES lui permet de s'appuyer sur plus d'une trentaine d'associations : ce sont ces associations et leurs élu-e-s, au sein des composantes, qui portent les positions de la fédération.

Aujourd'hui, à l'Université de Strasbourg, 90% des élu-e-s de composantes sont revendiqué-e-s AFGES.

Avec ces élu-e-s, l'AFGES permet un dialogue et un travail en collaboration étroite entre les représentants étudiant-e-s de composante et les représentant-e-s dans les conseils centraux :

Les conseils centraux

Les conseils centraux sont les conseils de l'Université. Il existe deux conseils principaux, en sus d'une multitude d'organes et de commissions.

  • La CFVU, Commission des Formations et de la Vie Universitaire

La CFVU est un organe réunissant les représentants du personnel enseignant, BIATSS (bibliothécaires, ingénieurs, agents administratifs, de santé...) et étudiant-e-s. Les représentant-e-s étudiant-e-s sont répartis en collèges, selon leurs filières (collège scientifique, sciences humaines & sociales, santé, droit économie & gestion).

La CFVU vote tout ce qui concerne les conditions d'études (modalités d'évaluation des connaissances et compétences, "MECC") et la vie universitaire. Elle est présidée par une étudiante : la Vice-Présidente Vie Universitaire de l'Université.
Toutes les décisions, notamment les MECC, décidées au sein des conseils de composante, doivent être validées par la CFVU, qui a un pouvoir de contrôle.

Aujourd'hui, sur les 16 sièges étudiant-e-s, 11 sont occupés par des élu-e-s de l'AFGES.

  • Le Conseil d'Administration

Le Conseil d'Administration de l'Université est l'organe décisionnel principal de l'Université. Il doit approuver par exemple tout ce qui concerne les finances de l'Unistra : frais d'inscriptions, budget, dépenses...
En son sein, on y trouve 6 représentant-e-s étudiant-e-s, dont 3 sont à l'heure actuelle issu-e-s de l'AFGES.

Les élu-e-s étudiant-e-s au sein des conseils centraux & leurs suppléant-e-s

Représentation au CROUS de Strasbourg


Le CROUS de Strasbourg a 7 missions :

  • Le logement (cités universitaires)
  • Les bourses
  • Les aides sociales
  • L'emploi étudiant
  • La restauration (restaurants universitaires)
  • La culture
  • L'international

L'AFGES représente aussi les étudiant-e-s au sein du Conseil d'Administration du CROUS de Strasbourg, qui comporte 6 représentant-e-s étudiant-e-s. Actuellement, l'AFGES occupe 5 des 6 sièges étudiant-e-s au CROUS de Strasbourg.

Les élu-e-s au CROUS de Strasbourg & leurs suppléant-e-s

Nos positions pour l'Université et le CROUS

La gouvernance interne de l'AFGES est basée sur un modèle fédéral : c'est le Conseil d'Administration de l'AFGES, composé de représentants de chaque association & filière, qui est souverain et décide des positions adoptées par l'AFGES. Par les étudiant-e-s, pour les étudiant-e-s, ces positions sont ensuite défendues par le Bureau & les élu-e-s de la fédération dans les conseils et auprès des pouvoirs publics.

La ligne directrice de l'AFGES peut se résumer en une phrase :

Agir pour une Université accessible à tous et toutes, dans les meilleures conditions de vie & de travail

Représentation nationale

L'AFGES, en adhérant à la FAGE, Fédération des Associations Générales Étudiantes, porte la voix des étudiant-e-s alsacien-ne-s au niveau national.

La FAGE, première organisation de jeunesse de France, a été fondée à l'initiative de l'AFGES en 1989.

La FAGE | Présentation de la Fédération des Associations Générales Etudiantes
La Fédération des associations générales étudiantes - FAGE - est la plus importante organisation de jeunes en France. Fondée en 1989, elle assoit son fonctionnement sur la démocratie participative et regroupe près de 2000 associations et syndicats, soit environ 300 000 étudiants.